• Mon amie Robecca

    Je m'appelle Prune. J'ai 13 ans. Ma meilleure amie est Rebecca (son surnom est Reb), et je vais vous raconter notre histoire...

    ♦"-Alors, Prune ? -Et bien..., dis-je, ON EST DANS LA MÊME CLASSE !!!  -OUIIIIIIIIII !!!!"

    Rebecca et moi nous sommes sauté dans les bras.Tout était cool. Mêmes professeurs, mêmes nouveaux amis, mêmes nouvelles choses ! La cloche sonna, les rangs se firent, et toutes les classes entrèrent en cours. Notre professeur principale prit la parole : -Bonjour à tous ! Je suis Mme Bontaine, professeur de mathématiques. Je vais faire l'appel pour vous situer dans la classe et voir vos jolis minois ! Mme Bontaine fit l'appel. Ce fut le tour d'une fille avec des vêtements très à la mode, et un collier en émeraude. Notre professeur l'appela alors :

    "-Jessica Du Cardenois -C'est moi ! Répondit-elle. Là, ici, et toujours là ! -Merci Jess...Mademoiselle Du Cardenois... lui répondit Mme Bontaine Je remarqua que Rebecca la regardait bizarrement... -Reb... Ça va ? -Euh... Oui oui ne t'inquiètes pas..." «Je pense que je devrais la croire...» me suis-je dis.

    La professeur blablata pendant 55min, puis, enfin (!), on a put sortir du collège. Sans que ce soit dans nos habitudes, Rebecca et moi n'avons pas parlé de tout le trajet du retour. Quelque chose d'étrange se passait. Une fois arrivée chez moi, je fis mon sac pour le lendemain, puis courus dans mon cocon à moi (ma chambre) pour écrire dans MON journal intime (j'écris de mon mieux !) Cher journal, aujourd'hui, c'était la rentrée. Rebecca et moi sommes dans la même classe ! Mais il y a une fille, Jessica, une très jolie fille, d'ailleurs,avec un collier en émeraude, mais je ne lui fais pas confiance... Dès que Mme Bontaine l'a appelée, Rebecca tournée vers elle et la regardée d'un regard...plein de colère… On a pas parlé du trajet et ça m'a inquiété... Reb m'a dit de ne pas m'en faire, mais comment ne pas s'en faire quand on te dis ne pas t'en faire ?! Oui, c'est impossible. Maman m'appelle pour manger : je dois y aller. A demain ! J'espère que ça ira mieux pour Reb...

    Je vais donc manger...qu'est-ce que c'était déjà ? Ah ! Oui... De la... de la... ra...rata...ratatouille... Beeeerk !

    "-Pourquoiiiiiii ?????? -C'est plein de légumes ! Dit Maman -Justemeeeeent !!!!!!! -Raconte moi ta journée. -Notre professeur principale est Mme Bontaine et notre professeur de mathématiques. Il y a Jessica Du Cardenois et... -Du Cardenois ?! -Oui, pourquoi ? -Du...Du Cardenois ?!?!?! -Je t'ai déjà dit oui... -Wahou ! Du Cardenois ! -Ouiiiiiiii -Super !!!!! -Pourquoi ? C'est une crâneuse, c'est tout... -Ma chérie... Du Cardenois est le plus grand fabricant d'automates de toute la planète !! Tu devrais le connaître, pourtant ! -Aaaah !!! C'est pour ça que Mme Bontaine a hésité d'appeler Jessica par son prénom ! -Tu m'étonne ! On appelle pas une star par son prénom ! -Tiens, j'en veux pas. Dis-je en lui tendant mon assiette -Mange. -Mais euh !!!!!!! -... -Je veux que du pain. -Dernière fois."

    Je suis donc allée me coucher en ayant du pain et de l'eau dans le ventre. Je ne pouvais plus attendre d'être demain pour raconter tout ça à Rebecca !!!!! Mais...ce lendemain là ne se passa pas comme prévu... Rebecca n'était pas au coin de la rue comme d'habitude... Je dus donc aller au collège seule. J'ai tellement trainé sur le chemin que, quand je suis arrivée dans la cour, ça sonnait. Reb n'était pas à la troisième place du rang, comme d'habitude, en fait elle n'était même pas dans le rang... Je dus donc aller en cours toute seule. Mme Bontaine fit l'appel, puis je remarqua qu'il ne manquait pas que Rebecca, mais aussi Jessica... Alors là... Suspense-mètre à 100% ! Maths, français, dessin, anglais, espagnol, histoire... Toutes ces heures passées à s'ennuyer en cours... Pfffff... Rebecca... Mais qu'est-ce que tu fais ??? Enfin !!!!!!!! La fin des cours ! C'est décidé, je passe chez Rebecca pour voir ce qu'elle traficote... Une fois devant sa maison, j'ai vu que la porte était ouverte. J'entre...

    "-Re...Rebecca ? -Pruuune ! Euh... qu'est-ce qui t'amène ? Dit-elle, genée -Pourquoi tu n'étais pas au collège ? Tout a l'air d'aller, pourtant ! -Oui, tout va... Euh...! Non. Je suis... Je suis malade ! Oui c'est ça ! Je suis malade ! -Arrête ! Je te connais trop bien ! Qu'est-ce que tu mijote ? Allons en parler dans...ta chambre ! -Oui, si tu... Dans ma chambre ?! STOP !!!!!!!!! Non pas dans ma chambre ! -Mais... -Non, il n'y a pas de mais ! Sors de chez moi, s'il te plaît. -Rebecca ! -Au revoir, Prune." Rebecca me poussa dehors et me claqua la porte au nez. C'est à ce moment là que j'étais certaine de ne plus jamais prononcer Reb... Je rentra chez moi, pensive. Je fis mes devoirs sans un mot, puis monta dans ma chambre. Cher journal, ce soir a été horrible. Non pas parce que j'avais trois exercices de maths, mais parce que Rebecca est de plus en plus bizarre. Elle n'est pas venue au collège aujourd'hui. Et Jessica non plus. Je suis passée chez elle tout à l'heure. Elle m'a fait croire qu'elle était malade. Mais je sais quand elle ment et quand elle me dit la vérité. Là elle mentait. Elle n'a pas voulu que j'entre dans sa chambre. Elle m'a poussée dehors et m'a claqué la porte au nez... Rebecca ! Tu me manques...

    Je suis descendue manger. Des frites !!! Non, même ça ne me remonterait pas le moral...

    "-Tout va bien ma puce ? Me demanda Maman -Uuuh... -Traduction ? -Non pas du tout. -Pourquoi ? -Tu vas pas comprendre. -Si tu le dis... -... -Mange tes frites ! Je les ai faites spécialement pour toi ! -Tout le monde aime les frites. -Non. Pas moi, pas ta cousine, pas tata, pas Rebecca... Je releva le tête d'un coup -Quoi ? Je ne voulais pas lui raconter -Bon, euh... Mange et va te coucher... Hop hop hop !"

    La nuit se passa sans problèmes, sans cauchemars, sans Jessica, sans Rebecca... Le lendemain, elle était au coin de la rue, comme d'habitude. Mais le trajet se passa en silence, pas comme d'habitude. On se rangea à la troisième place du rang comme d'habitude. Mais Rebecca n'était pas comme d'habitude... Elle était...disons bizarre. Le jeudi, nous avons sport. Mr Atanzionere, le professeur, demanda aux filles de s'attacher les cheveux. Rebecca demanda :

    "-On est obligées ? -C'est mieux pour vous, mais si vous ne voulez pas... -Merci !"

    Jessica non plus, ne s'était pas attachée les cheveux... Pourquoi ? Je ne sais pas. C'est sa vie pas la mienne. Le cours de sport terminé, nous avons maths. Rebecca est une élève douée, mais là, elle s'est surpassée : Mme Bontaine dit :

    "-Je vais vous poser une question très difficile. L'élève qui trouvera la réponse sera récompensé d'un magnifique stylo bleu. -Et si plusieurs élèves trouvent ? demanda Max Bourginiou -Oh, ça ! C'est impossible. Elle posa alors sa question-mystère... -Combien font 123 456 963 divisé par 123 753 auquel on additionne 1 524 ? Personne ne levait la main. Puis 30 secondes plus tard, Rebecca ET Jessica levèrent la main. -Oui, Rebecca ? -Ça fait 2 521, 607 8. -Jessica, qu'en dis-tu ? -2 521, 607 8. -Et bien...! Bra...bravo !"

    Tout le monde était bouche-bée. Les cours terminés, je rentre à la maison. Toute seule parce que Rebecca avait été retenue par Mme Bontaine pour qu'elle lui révèle sa technique pour calculer aussi rapidement. Une fois arrivée chez moi, je fis mes devoirs, et, comme d'habitude... Cher journal, aujourd'hui, Rebecca et Jessica sont revenues au collège. Elle est de plus en plus bizarre... En fait Jessica et elle ont beaucoup de points communs : -Elles sont absentes le même jour -Reviennent le même jour -Trouvent le résultat à une opération impossible -Ne veulent pas s'attacher les cheveux -Toutes les deux blondes (Rebecca est plutôt châtain, mais bon...).B-) Maman m'appelle pour manger...des pâtes !! Yes ! Je vais donc manger.

    "-Enfin contente de ce qu'elle mange ! -Ouais. -Ça va mieux avec Rebecca ? -Moui... Elle et Jessica sont revenues au collège, elles n'ont pas voulu attacher leurs cheveux et ont trouvé le résultat d'une opération impossible. -Quelle opération ? -Machin divisé par truc plus bidule. Un truc du genre... -Ah...ça m'aide... -De rien !"

    Je suis donc allée me coucher le ventre plein. Ah ! Le vendredi !!! Mon jour préféré !!! Parce qu'on termine à 14h05, mais aussi parce que après, c'est samedi !!!!!!! Je vais donc au collège avec Rebecca, dans le même silence qui devient habituel. Finalement, je me lance :

    "-Qu'est-ce que tu as ? -Rien, et toi ? -Sérieusement, Rebecca ! -Rien ! -Si tu as quelque chose. -Non ! Arrête maintenant. -Rebecca, tu n'es plus comme avant ! Tu es...différente ! -Je ne suis pas différente, je suis juste... Non, rien. -Si ! Dis-le moi ! -Non. -Pourquoi ?! -Je ne peux pas ! -D'accord. Tu vas me faire le même coup que pour la queue de cheval ? Que le fait que je n'entre pas dans ta chambre ? Le fait que je ne connaisse pas ton père ? Ni ta mère ? -Prune... -Non ! J'en ai assez, Rebecca ! Tu...tu ne comprends pas ! -Je ne comprends pas quoi ? -Rebecca, j'ai l'impression d'être rejetée par ma meilleure amie ! -Mais, Pru..."           Il y eu un moment de silence, Rebecca s'est arrêtée, elle me fixait sans cligner de yeux. On aurait dit qu'elle était en train de dire «U», mais sans son. On aurait dit qu'elle buggait ! "-Re...Rebec...Rebecca ? dis-je, inquiète, Rebecca, ça va ?"

    Elle ne bougea pas.

    "-Rebecca, arrête ! -Qu...quoi ?! répondit-elle enfin. -Rebecca ! -Quoi ??!! -On va être en retard ! -Quoi ?! Viiite !!!!" Qu'est-ce qui ce passe ? On arriva en cours, à l'heure où la cloche sonnait. Ouf ! Mr Zertain, professeur de technologie nous attendait devant le rang. "-En retard, jeunes filles ? dit-il. -Oui, mon amie a perdu contrôle au cours du trajet..., ai-je répondu. Rebecca me regarda : -Tu exagère ! -Moi ?! Pas du tout, je dis juste la vérité ! -On se dispute ? Jessica avait fait son entrée. -Oui, et ? dis-je. -Rien, mais ça paraît normal, chez vous... -Combien de fois, Jessica, combien de fois vais-je devoir te dire d'arrêter ?! s'énerva alors Rebecca -C'est bon, j'arrête..."

    En classe, je me fis alors la réflexion que si Rebecca avait dit à Jessica «Combien de fois», ça voulais dire qu'elle le lui avait déjà dit... Mais quand ? Depuis la rentrée, on a passé nous journées ensemble (en silence, certes), sauf le jour ou elles avaient été absentes ! Les cours se terminèrent donc à 14h05, et on rentra chez nous. Arrivée, je fis mes devoirs, et --roulements de tambours--... Cher journal, aujourd'hui, Rebecca était au collège, Jessica aussi. Sur le trajet, Rebecca s'est arrêtée, elle a «buggé». DE PLUS EN PLUS BIZARRE !!!!! On s'est un petit peu disputées une fois arrivées, et Jessica s'est mêlée à ça. Rebecca lui a dit «Combien de fois vais-je devoir te dire d'arrêter ?!» Je me suis fait la réflexion en technologie : si Rebecca lui a dit «Combien de fois», ça voudrait dire qu'elle lui a déjà demandé... Non ? Si. Encore une fois, je me demande si je vais aller dans sa maison de campagne, comme tous les week-ends... J'ai envie, mais elle ? Pff ! Je ne sais pas quoi faire... A part aller manger, comme Maman me le demande... Je vais donc manger la mauvaise soupe de Maman…

    "-Pourquoooooi ?????! -C'est comme çaaaaa !!!!! -Non. J'en veux pas. -Je m'en doutait. Je t'ai fais des vermicelles. -Aaaah ! -Et, oui ! Maman pense à tout ! Et à toi ! -Tu me sers ?"

    La soirée se passa bien, on discuta de tout et de rien (surtout de rien...). Rebecca avait été bannie de toutes nos belles paroles, jusqu'au moment où Maman me dit :

    "-Et Jessica...pardon Rebecca, comment va-t-elle ? -Maman ! -Oui ? -Rebecca est bannie de mes pensées. -Ah. Ça c'est nouveau...Et bizarre... -Non, ce n'est ni nouveau, ni bizarre, c'est normal. -Pourquoi ça ? -Elle m'énerve. -ÇA , c'est nouveau ! -Ça, oui, mais le fait qu'elle soit bannie, ça ne l'est pas. -Bon...Termine tes pâtes, va te brosser les dents, et au lit." Je termine mes pâtes, je vais me brosser les dents, puis je vais au lit, comme décrété par Maman.

    "-BONNE NUIT !!!!! -Bonne nuit !" répondit Maman. Aussitôt dit, aussitôt fait : je passa une très bonne nuit.

     

    "-PRUUUUNE !!!!! hurla Maman. -Quoiiii ? -DEBOUT, TU VAS CHEZ REBECCA !!!! Ce nom me fit sauter de mon lit, et au sens propre. -NOOOOON !!!!!!!" Maman entra dans ma chambre : "-Non ?! -Veux pas. Veux dormir. dis-je en baillant. -Tu dormira dans la voiture, allez !" Je m'habilla en pensant à ce que j'allais prendre pour ce week-end. Comme toujours, je fis ma liste :

    Un livre Mes écouteurs Mon portable
    Mon collier Ma console Artémis
    Des habits Porte-Monnaie Magazine
    Trousse de toilette Priorités : Ma tête
    Mon journal Ma trousse Le sac avec tout ça

     Ça devrait aller... Voilà !! J'ai tout...? Oui, c'est bon !

    "-On peut y aller, Maman. -Attache bien ta ceinture, on va être en retard !! -Pourquoi on prend la voiture, d'ailleurs ? Rebecca est juste à coté. -Je dois aller faire des courses, et ce sera plus facile de tout transporter dans le coffre."

    Une fois arrivée chez Rebecca, je me rendit compte qu'elle était seule, comme toujours, et qu'on allait (encore) devoir prendre le train.

    "-Pourquoi tes parents ne sont jamais là ? lui ais-je dis. -Ce sera Marie qui va nous accompagner, comme d'habitude. me répondit-elle."

    Marie, c'est la nounou de Rebecca. Elle lui colle aux pieds depuis qu'elle est petite. Même elle ne connait pas ses parents. C'est à croire que personne ne doit les connaître !

    "-Rolala !  -Bon, j'y vais. Bisous, chérie. me dit Maman."

    Elle reprit donc la voiture et rentra.

     

    Dans le train, c'était un cauchemar : mon téléphone n'avait plus de batterie, j'avais pris mes écouteurs sans mon mp3, mon livre était prévu pour le soir et c'était ma règle, j'avais lu et fait les jeux de mon magazine dans la voiture, et je n'écrivais que le soir dans mon journal. Finalement, j'ai choisi l'option «journal», c'était ma seule chance de survivre, car j'étais enfermée dans un train avec Rebecca et son désagréable chien de garde (oui, c'est bien Marie), qui étaient entrain de jour aux cartes sans même m'avoir invitée. J'écrivis donc dans mon seul espoir de vivre...

    Cher journal, aujourd'hui, je vais comme tous les samedis et dimanches, dans la maison de campagne de Rebecca. Je suis dans le train et il est 16h15.J'ai très faim, mais connaissant Marie, elle ne me laissera pas manger avant 16h30 tapantes. Et c'est du pain et du beurre ! Et Rebecca survit... Wahou ! Dessiner, j'ai besoin de dessiner !!!!!! Mon dessin Enfin, voilà, quoi ! Bon il est 16h22... Allez, je vais tenir !

    "-Marie, Prune a faim. Dit Rebecca. Je me rendis compte qu'elle avait lu mon journal pendant que j'écrivais. Et tout ce qu'il y avait sur cette page ! -Si Miss a faim, elle va devoir patienter 8 minutes ! Répondit Marie."

    J'étais en colère contre Rebecca.

    "-Non, je n'ai pas faim, d'où tu sors ça ? ais-je dis à Rebecca. -De ton journal ! me répondit-elle. -... -Tu n'as rien à dire ! -Non."

    Et le trajet continua comme ça. Une fois arrivées, on est montées dans la maison. Cette maison, c'est un vrai palace. Deux chambres d'amis, une salle de jeux, cinq chambres (une pour son père, une pour sa mère, une pour son père ET sa mère, une pour elle et une pour Marie), deux salles de bain, et tout ce qu'il faut dans une maison, mais en double. Moi, je dors dans la chambre d'amis n°1. Oui, ils numérotent leurs chambres... J'ai posé mon sac, je l'ai ouvert, j'ai posé mes affaires sur LA table de ma vie, et je me suis assise sur le lit. Cette maison était très vieille. Elle avait apparemment 112 ans. Rebecca et moi, on s'est installées et pour la première fois de la semaine, on s'est plongées dans une conversation de une heure et demi. C'est elle qui a commencé :

    "-Tu t'es installée ? m'a-t-elle demandé. -Oui, j'ai posé mes affaires sur la table à poupées, et mon sac est là. lui ai-je répondu. -Super. Tu te souviens quand on jouait sur cette table ? -Si je m'en souviens ?! Tu rigoles, ou quoi ? Je me souviens même des noms de nos poupées ! -Il y avait...Zelda ! -Et Caroline ! -Et Marina ! -Et... Jessica. -Pourquoi on l'a   appelée comme ça ?! -On la connaissait pas encore. lui ais-je répondu.  -Et c'était tellement mieux..."

    Marie nous a appelées pour goûter :

    "-ON ARRIVE !!!"

    On a dévalé les escaliers (non sans tomber...) et on était mortes de rire quand Rebecca est tombée à la dernière marche. Elle a glissé, et...POUF !

    Après le goûter, on est allées jouer à la Mario Party sur la DS, et pareil, on était mortes quand je me suis rendue compte que j'avais pris Wario comme personnage au lieu de Peach, que Rebecca m'avait volée.

     

    Le soir, avant d'aller se coucher, Rebecca et moi avons regardé un film comique. Puis on est montées dans la chambre de Marie vers... onze heures ?  Et elle dormait bien... On a en profité ! On a sorti nos doudous (j'ai pris Artémis), on a construit une mini cabane de couvertures, on a pris l'ordinateur, les écouteurs, la prise pour brancher deux écouteurs, et on a sorti le film d'horreur vieux de 11ans. On s'était promises de ne pas crier... Mission réussie ! On s'était blotties contre nous, et on fermait les yeux  souvent, c'était trop marrant.

    Cette nuit, je me suis rendue compte que je n'avais pas écrit dans mon journal...

    Je me suis réveillée avant Rebecca, alors j'ai joué à la DS.

    « Violetta (saison 2)Votez pour ma nouvelle photo de profil ! »

  • Commentaires

    1
    Ethel
    Mercredi 19 Mars 2014 à 19:17

    C'est GéNIAL!!BRAVO!!BRAVO!!Très,ou,TROP COOL!!!


    cool^^yes


     

    2
    Ethel
    Mercredi 19 Mars 2014 à 19:24

    Super!!!                                                          Vraimement !INPRESSIONNENT!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!happysmilewink2

     

    3
    Dimanche 23 Mars 2014 à 14:24

    C'ets super ! Sur mon blog aussi il y a des histoires, tu peux aller les voir si tu veux !

    4
    aya
    Samedi 29 Mars 2014 à 13:09

    jaime beaucoup ton blog et comment tu tappelle moi jai mis dans amuseworld khoukha-fraisewink2tongue

    5
    Kefran
    Dimanche 13 Avril 2014 à 13:47

    Top cette histoire ! 


    C'est quand la suite ?

    6
    Lundi 14 Avril 2014 à 19:58

    oui jaime sky333

    7
    Lundi 14 Avril 2014 à 19:58

    jaime beaucoup la suite

    8
    Mercredi 16 Avril 2014 à 13:39

    WAAAAAA tu peut me dire comment ta fait pour que les commentaire soit automatique sur un fond stp???????????

    Trop beau ton blog!

    9
    Jeudi 17 Avril 2014 à 11:18

    Tu vas dans apparence, modifier le thème, wink2

    Contenu, commentaires, et voila !

     

    10
    Jeudi 17 Avril 2014 à 21:22
    merciiii! Je le ferai demain! Bizzzz
    11
    Jeudi 17 Avril 2014 à 21:28

    jaime bcp ma cherie anna^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :